Portrait d’Hideki Motosuwa

Posté par marayahoneychan le 14 octobre 2008

Hideki Motosuwa

 Hideki est un jeune homme de 19 ans qui ne se démarque ni par le physique (Hideki est grand, mince, les cheveux bruns et courts, coupe classique), ni par la façon de se vêtir (jeans, baskets, sweetshirt). A priori, rien ne laisse supposer qu’Hideki ait été toute sa vie un fermier avec pour seule compagnie un troupeau de vaches. Rien… si ce n’est cette manie de toujours exprimer tout haut ce qu’il pense tout bas. Malheureusement pour lui, cette attitude peu ordinaire ajoutée à sa naïveté notoire lui vaudra bien des péripéties. L’expression hagarde de son visage sera d’ailleurs là pour témoigner de l’embarras dont il sera constamment la proie au fil des épisodes.

Hideki dispose de qualités indéniables. Il est généreux, loyal, sincère et à l’écoute de ceux qui l’entourent. Nombreux sont ceux qui bénéficieront de son altruisme, à commencer par Shibizu et Yumi qui se tourneront naturellement vers lui pour épancher leur douleur. Tout ceci s’explique parfaitement. L’allocentrisme d’Hideki, aussi exagéré soit-il, n’est finalement que le reflet de la pureté qui l’anime. Pureté issue de son inexpérience avec la gente masculine et féminine ou plus exactement de sa « niaiserie ». Hideki est comme l’oiseau tombé du nid. Habitué à la solitude campagnarde, le jeune homme ne connaît rien des rapports humains et a tout à apprendre. Son ingénuité transparaît dans chacune de ses paroles, dans chacune des ses actions. Malgré son âge, Hideki se comporte comme un véritable adolescent. Encore incapable de se prendre totalement en charge, notre héros a tendance à se préoccuper un peu trop de ce que pourrait penser ses amis voire un simple étranger. Son indécision permanente, mise en exergue par ses monologues à répétition, est d’ailleurs là pour le prouver. Certains événements tout à fait ordinaires tournent parfois en véritable tragédie pour notre ami. Il n’y a qu’à se rappeler l’épisode des sous-vêtements de Chii pour en être convaincu. Contrairement à ce qu’il craignait, personne ne l’aurait considéré comme un pervers juste pour avoir acheté une petite culotte dans un magasin de lingerie féminine ! La réaction puérile du jeune homme à cet instant précis n’est que le corollaire de son inexpérience des rapports avec le sexe opposé. Cette inexpérience est visible tout au long de l’anime, notamment dans sa relation avec Chii. Au contraire des autres propriétaires de persocons, Hideki a beaucoup de mal, à considérer Chii comme un simple robot. Il aura beau se répéter que Chii n’est qu’une machine, cela n’y changera rien. Chii est dotée d’un corps de femme et Hideki ne peut faire abstraction de ce détail. D’où son comportement protecteur, ses élans de tendresse et surtout son incapacité à violer son intimité (d’autres propriétaires n’hésitent pourtant probablement pas à assouvir le leur. Attiré par son persocon et honteux de son désir charnel pour ce dernier (alors que ), Hideki est comme un adolescent qui découvre l’amour. L’obstacle au laisser aller d’Hideki n’est pas tant la véritable nature de Chii que son inexpérience en matière sexuelle et la profonde estime qu’il voue à celle-ci (estime qui se transformera progressivement en amour).

Le fait qu’Hideki vienne de la campagne et dégage une ingénuité peu commune n’est pas un hasard. En lui adjoignant cette caractéristique, l’auteur a souhaité qu’Hideki soit perçu comme un être neuf, non encore tourmenté par les maux de notre société moderne (dissension des liens amoureux, amicaux et familiaux, repli sur soi, recherche d’un bonheur de substitution…) faisant ainsi du jeune homme le porte-parole idéal pour dénoncer ces dysfonctionnements sociaux. C’est ainsi qu’à de nombreuses reprises, Hideki s’interrogera sur la nature des rapports entre les hommes et les machines, révélant par là même un mal-être enraciné au plus profond du cœur humain.

Conclusion : Personnage clé de la série, Hideki Motosuwa adopte une attitude qui me touche énormément. Quelque soit la situation, Hideki reste entier et ne se départit jamais de sa gentillesse. Il veut toujours en faire trop, se donne à fond dans tout ce qu’il entreprend (surtout quand il s’agit de Chii) sans se soucier dans un premier temps d’être ridicule puis réalise ce qu’il a fait et panique, craignant de décevoir ceux qu’il apprécie. Il arrive parfois même que la spontanéité d’Hideki atténue le comique de la situation, rendant à la scène tout son sérieux malgré un début des plus rocambolesque. Loin d’être grotesque dans ces moments-là, Hideki parvient alors au contraire à séduire tous ceux qui l’entourent. Un personnage très très attachant.

Laisser un commentaire

 

Actualité de la Télévision |
Site de la serie " De tout ... |
LES DiiViiNES'.. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pub et Com
| De Tout Mon Coeur
| Mes séries TV préférées