Portrait d’Ikumi Ose

Posté par marayahoneychan le 8 avril 2009

Ikumi Ose 

Grand, brun, les yeux bleus, Ikumi a beaucoup de succès auprès des gens. Son allure relâchée et joviale attire immédiatement la sympathie. Et pour ne rien gâcher, Ikumi est particlièrement mignon ^^ Au fil des épisodes, Ikumi changera beaucoup, moralement et physiquement. Les évènements qui auront lieu à bord du Ryvius le marqueront énormément au point de ne plus pouvoir le reconnaître. Ses traits se durciront et son regard s’assombrira. Le visage expressif d’Ikumi ne reflètera plus alors que douleur et souffrance.

En règle générale, Ikumi Ose est un garçon jovial, sympathique qui a le don de se faire apprécier par son entourage. Mais derrière son air détaché, Ikumi cache un terrible secret : un amour interdit pour sa soeur aînée qui, désireuse de ne pas entraîiner son jeune frère dans le pêché, mettra fin à ses jours. Ikumi ne pourra empêcher le drame de survenir. Depuis ce jour, Ikumi porte en lui une culpabilité sans nom. Cette culpabilité le ronge et le dévore de l’intérieur. L’idée même de la mort l’insupporte et Ikumi refuse tout bonnement de voir quelqu’un mourir sous ses yeux. Chaque fois qu’une vie humaine est en danger, Ikumi fait tout ce qui est en son pouvoir pour protéger cette dernière. Le comportement d’Ikumi change et celui-ci en devient presque agressif surtout lorsqu’il se rend compte que son interlocuteur n’a pas l’intention de tout faire pour venir en aide à celui qui en a besoin. Dans ces moments-là, Ikumi agit avec véhémence et témérité, ce qui contraste grandement avec sa gentillesse et son insouciance habituelles.

Ikumi est sans doute le personnage de la série qui évolue le plus au cours de l’histoire. Le changement qui s’opère en lui est radical et intervient juste après l’agression de sa petite amie. Alors qu’il avait promis à Kozue de la protéger coûte que coûte, celle-ci s’est faite agressée par une bande de jeunes, jaloux des privilèges que lui conférait sa relation amoureuse avec l’un des membres de l’équipage (Ikumi). Depuis ce jour, Ikumi est méconnaissable. Mu par une culpabilité encore plus grande, Ikumi se montrera froid et agressif avec tout le monde y compris Kouji, son meilleur ami. Seule Kozue échappera à sa colère et sera à même de constater l’état de détresse latent dans lequel se trouve son petit ami. Ikumi n’avouera plus ses faiblesses et ses doutes qu’à une seule personne, Kozue qui, à mon grand regret, se gardera bien d’essayer de le déculpabiliser, trop contente de monopoliser enfin toute son attention. Afin d’empêcher qu’un nouveau drame ne survienne dans le vaisseau, Ikumi va s’emparer du commandement du Ryvius et créer une sorte de milice chargée de veiller à la sécurité des passagers. Cette milice aura également le droit de sanctionner les comportements attentatoires à la vie humaine. Rongé par une culpabilité sans borne et poussé dans ses retranchements par une Kozue qui ne cessera d’exiger de lui qu’il la protège envers et contre tout, Ikumi se brouillera avec son meilleur ami. Les rapports conflictuels entre Kouji et Ikumi s’envenimeront au fil des épisodes. Ikumi fera la sourde oreille aux conseils de Kouji et sera vite excédé par ses reproches. Si bien qu’à la fin de la série, Ikumi perdra tout contrôle et tentera d’abattre Kouji. Cette folie passagère surmontée, Ikumi regretera son comportement envers Kouji et c’est avec un visage tout penaud que le jeune homme réapparaîtra devant son meilleur ami dans le tout dernière épisode de la série. A sa grande stupéfaction, Kouji lui ne lui tiendra absolument pas rigueur de son écart de conduite et les deux garçons redeviendront amis. Mais Ikumi, honteux, gardera certainement en lui un sentiment de malaise et de culpabilité qui, ajouté à ceux éprouvés envers sa soeur et Kozue, constituera certainement un frein à son bonheur futur.

Mon personnage préféré de cette fabuleuse épopée. Tourmenté et passionné à souhait, Ikumi a su m’émouvoir et me faire chavirer le coeur. L’importance que celui-ci accorde à la vie humaine n’est pas étrangère au sentiment qui m’anime. Héros romantique par excellence au même titre que Kenshin ou André dans la Rose de Versailles, Ikumi est prêt à tout pour protéger la vie d’autrui et particulièrement celle de ceux qu’il aime. Mais son tourment et sa détresse sont telles qu’il ne parvient plus à penser correctement et à agir pour le bien de ceux qu’il apprécie. Son caractère passionné l’anéantira progressivement au point de le faire sombrer dans un abîme dont il ne ressortira pas indemne.

Publié dans Kouji/Aoi | Pas de Commentaire »

Portrait de Yûki Aiba

Posté par marayahoneychan le 8 avril 2009

Yuki Aiba 

Au contraire de son frère Kouji, Yuki Aiba a tout du garçon rebelle qui refuse de se conformer aux normes établies. Il ne porte pas l’uniforme et conserve tout au long de l’anime, les cheveux longs. La démarche de Yuki est également très caractéristique de sa personnalité. Yuki marche les mains dans les poches et évite le regard des autres. Tout porte à croire, si l’on s’en tient uniquement aux aspects extérieurs, que Yuki dédaigne et méprise tout ce qui l’entoure. Mais si on prend la peine de mieux le connaître, on se rend compte que la réalité est toute autre.

Derrière ses allures de dur à cuire, Yuki est un personnage extrêmement tourmenté. Yuki est constamment partagé entre deux sentiments contradictoires : la haine et l’amour. Yuki aime son frère mais déteste ce qu’il est devenu, au point de tout faire pour se démarquer de lui. Le dilemme auquel est en proie Yuki le préoccupe tellement qu’il finit par se couper du monde et refuser tout contact humain. Yuki n’a aucun ami et semble se complaire dans sa solitude. Tous ceux qui ont essayé de se rapprocher de lui ont essuyé un cuisant échec. Yuki refuse d’ouvrir son coeur et envoie tout le monde sur les roses excepté peut-être Aoi qui, dès le départ, semble avoir quelque influence sur lui. Yuki jure beaucoup ce qui le rend très désagréable. Mais derrière cette apparence détachée, se cache un adolescent sensible qui ne demande finalement qu’à être compris et accepté par les autres ^^ Yuki souffre de solitude et sera bien content de trouver en la personne d’Ikumi un véritable ami. Peut-être le seul qu’il ait jamais eu depuis sa fameuse dispute avec son frère, trois ans auparavant !

Contrairement à son frère, Yuki évolue peu au cours de l’anime mais finit quand même par se rendre compte que son frère n’est pas aussi lâche et désespérant qu’il le croyait. Et d’une certaine manière, cette découverte l’anéantit complètement. Jusqu’à présent, Yuki ne vivait que dans l’espoir de prouver aux autres qu’il était différent de son frère, qu’il valait beaucoup mieux que lui. Or, après avoir réalisé que son frère ne correspondait plus à l’image qu’il s’était mentalement faite de lui, Yuki s’est retrouvé privé de ce qui avait jusqu’alors gouverné tous ses faits et gestes. Pour couronner le tout, Yuki doit certainement se sentir extrêmement coupable d’avoir douté de son frère et surtout de l’avoir tant battu. De surcroît, Yuki sait pertinemment qu’il ne gagnera jamais le coeur d’Aoi, quoi qu’il fasse. Afin de surmonter sa mélancolie et ses remords, Yuki cherchera à donner un nouveau sens à sa vie. Quoi de mieux pour atteindre cet objectif qu’une nouvelle rivalité ? Et qui de mieux qu’Airs Blue pour constituer ce nouveau rival ? Yuki semble en effet incapable de vivre sans se battre. La confrontation fait partie de sa nature et lui permet en quelque sorte d’exprimer l’amas d’émotions qui affluent en lui. Mais heureusement Yuki n’est plus seul. Karen, dont Yuki semble tolérer la présence depuis le départ, est là pour le soutenir et veiller sur lui. Qui sait ? Peut-être parviendra-t-elle un jour à lui faire oublier Aoi et calmer ainsi la rage qui l’habite ?

Yuki est très différent de Kouji mais tout aussi attachant ^^. En ce qui me concerne, j’apprécie beaucoup ce personnage. Certes, Yuki est désagréable au possible et ses jurons ont souvent le don de m’agacer mais une chose est sûre : on ne peut rester insensible devant sa détresse. Une telle tristesse émane de lui qu’il est difficile de ne pas s’attendrir. Par ailleurs, malgré un comportement des plus agressif, Yuki ne s’avère être en fin de compte qu’un adolescent en quête d’amour et d’affection. Il est donc très difficile de lui en vouloir ^^

Publié dans Kouji/Aoi | Pas de Commentaire »

Portrait de Kouji Aiba

Posté par marayahoneychan le 5 avril 2009

Kouji Aiba

Dépourvu de toute extravagance, le look classique de Kouji (uniforme, coupe au bol) est en totale adéquation avec sa personnalité et dénote un certain conformisme. La faiblesse de son caractère se vérifie dans sa tenue vestimentaire.

Kouji Aiba est un garçon sans grande prétention qui ne demande qu’à vivre en paix avec son entourage. Kouji souhaite que tout se passe toujours pour le mieux et surtout ne veut blesser personne. Très souvent, Kouji tente d’apaiser par son intervention les tensions dont il est témoin mais ne fait, la plupart du temps, qu’empirer la situation existante. Le côté terre-à-terre de Kouji n’est pas toujours le bienvenu. Kouji manque totalement de délicatesse et ses paroles ont souvent loin d’avoir l’effet souhaité. En revanche, si le jeune homme est toujours le premier à intervenir pour tenter de réconcilier, apaiser la colère des autres, il en va autrement lorsque la situation s’envenime. Dans ces cas-là, Kouji critique, se plaint mais ne fait pas grand chose pour faire avancer les choses. Il lui arrive même de perdre tous ses moyens et de céder à la panique, ce qui n’est pas pour améliorer son image. Quant aux rapports qu’il entretient avec ceux qu’il aime, ils ne sont guère très glorieux. Son indécision constante et sa passivité face aux évènements agacent et blessent ceux qui lui sont proches. Mais Kouji est tellement attendrissant lorsqu’il est en proie à ses perpétuels dilemmes intérieurs qu’on lui pardonne tout !! En outre, Kouji saura nous séduire par sa gentillesse et sa tolérance vis-à-vis de ceux qui lui ont fait du mal.

Malheureusement, Kouji mettra du temps à réaliser que son attitude passive blesse les autres. De nombreux évènements se succèderont avant que Kouji ne se décide enfin à prendre son destin en main et surtout à affirmer sa personnalité. Durant une bonne partie de la série, Kouji s’est laissé guidé par les autres (Ikumi, Fina, pour ne citer qu’eux) et ne s’est jamais vraiment opposé à quelqu’un. Kouji se contentait généralement d’attendre que les choses s’apaisent d’elles même en prétendant ne rien pouvoir y faire. Mais son entourage, à commencer par son frère, supportait de moins en moins son attitude surtout lorsque la situation devenait critique. Si bien que Kouji a de nombreuses fois servi de défouloir à ses camarades dont les nerfs étaient mis à rude épreuve par la tournure tragique que prenaient les évènements à bord du Ryvius. Vers la fin de la série, Kouji se décide enfin à prendre ses responsabilités et à affronter courageusement un Ikumi rongé par la culpabilité et bien décidé maintenir l’ordre dans le vaisseau à n’importe quel prix. Kouji parvient non seulement à ce moment précis de l’histoire à surmonter ses craintes mais également à étonner les autres par son courage et sa persévérence, tout cela dans le but de ramener Ikumi à la raison. Le 26ème épisode nous offre la vision d’un Kouji épanoui et accepté par tous.

La psychologie de Kouji est très intéressante et c’est avec le plus grand intérêt que nous suivons son évolution au cours de la série. Kouji n’est pas parfait et c’est peut-être ce qui le rend si attachant, même si tout ce qu’il mérite parfois est une bonne gifle pour le remettre d’aplomb. Pour ma part, j’apprécie beaucoup ce personnage qui, en dépit de ses défauts, a su m’émouvoir et me séduire notamment dans l’épisode 23 lors de sa confrontation finale avec Ikumi qu’il ne cessera jamais finalement de considérer comme son meilleurs ami et ce malgré les actes répréhensibles de ce dernier envers lui.

Publié dans Kouji/Aoi | Pas de Commentaire »

Kouji et Aoi (Infinite Ryvius)

Posté par marayahoneychan le 24 janvier 2009

Kouji/Aoi

 

Un couple qui ne paie pas de mine au début de la série mais qui se révèle finalement très intéressant une fois l’histoire amorcée.

Dans les premiers épisodes, Kouji Aiba se montre plutôt froid avec Aoi Housen, laissant clairement entrevoir son irritation à chacune de ses apparitions. Il ne supporte pas d’entendre ses sermons qu’il juge trop maternalistes à son goût. C’est du moins ce qu’il laisse entendre. Mais la véritable raison de sa dureté envers la jeune fille est toute autre. Si Kouji est tellement excédé en présence de cette dernière, c’est parce qu »Aoi a été le témoin malheureux de ses nombreuses disputes avec Yûki. Il faut savoir que durant ces altercations, Kouji acceptait la plupart du temps les coups de son frère sans même tenter la moindre riposte. Kouji n’agissait pas ainsi de gaieté de coeur mais seulement parce qu’il était persuadé que son rôle en tant que grand frère était de protéger et non de maltraiter Yûki. Il ne se rendait pas compte que celui-ci était simplement jaloux de l’intérêt qu’Aoi lui portait sans qu’il en ait conscience. Kouji ne se battait pas pour elle et cela faisait enrager Yûki qui ne trouvait d’autre moyen pour anihiler sa frustration que de rouer de coups son propre frère devant les yeux toujours plus alarmés d’une Aoi impuissante. Si seulement celle-ci n’avait pas assisté ainsi à sa déchéance, Kouji ne se sentirait pas si honteux en sa présence !

C’est en tentant d’échapper au joug d’Aoi que Kouji se rapproche de Faina, une jeune fille assez étrange qui va très vite s’amouracher de lui. L’attirance de Kouji pour Faina est rapidement palpable d’autant qu’elle est complètement extérieur au monde dans lequel il a vécu. Elle ne connaît pas son passé et ne souhaite pas le connaître. Consciente de l’attachement secret de Kouji pour Aoi, Faina finira même par lui conseiller de couper défitivement les ponts avec sa vie passée. Mais Kouji en sera incapable. Au grand dam de Faina, Kouji finira même par se rendre compte de ses sentiments pour Aoi. Conséquence : Kouji s’éloignera de Faina dont le mode de pensée le met de plus en plus mal à l’aise. Il aura bien raison d’ailleurs, car c’est quand même elle qui tentera, par jalousie et posséssivité, de mettre fin aux jours d’Aoi !

Au final, Kouji réussira là où son frère a échoué et ce, contre toute attente. Alors que Yûki pensait protéger Aoi en ralliant la cause d’Ikumi, c’est Kouji qui, finalement, y parviendra. Yûki, qui a toujours pensé que son frère était faible et lâche, se rendra compte de son erreur. Il verra Kouji risquer sa vie dans le but de faire comprendre à Ikumi que la direction qu’il empruntait n’était pas la bonne. Kouji est resté fidèle à ses convictions pacifistes jusqu’au bout et les a défendues alors que son frère pensait qu’il n’était bon qu’à se faire marcher dessus. Si Aoi est en vie à la fin de la série, c’est à Kouji qu’elle le doit et à personne d’autre car celui-ci est resté auprès d’elle quand il le fallait. Yûki, lui, ne pensait qu’à maintenir l’ordre dans le vaisseau pour qu’elle ne soit pas blessée. Et ce qu’il redoutait s’est quand même produit. Aoi a été agressée.

Il faut croire qu’Aoi avait toujours vu juste s’agissant des qualités de Kouji. Bien que tout le monde, y compris son frère, le considéraient comme un lâche, Aoi, elle, a toujours cru en lui. Bien évidemment il lui est arrivé de douter mais cela ne l’empêchait pas de penser, qu’un jour, il puisse  changer et montrer aux autres qui il était vraiment. Et ce jour est arrivé. A la fin de la série, même son frère reconnaît la valeur de Kouji. Ce qui a pour effet de lui faire accepter plus facilement les sentiments d’Aoi pour le jeune homme. Kouji étant enfin digne d’Aoi, Yûki peut oublier ses propres sentiments pour la jeune fille, cesser de se focaliser sur son frère et se trouver un nouveau centre d’intérêt aux côtés de celle qui est certainement amenée à terme à devenir sa nouvelle compagne, j’ai nommé Karen.

Bien que Kouji essaie maladroitement de le cacher au cours de la première moitié de la série, on sent rapidement que ses sentiments pour Aoi sont bien plus forts qu’il ne le laisse paraître. Il n’a qu’à voir le sourire qu’il esquisse lorsqu’il s’apercoit qu’Aoi accueille à bras ouverts Faina sans même chercher à savoir d’où elle vient, ni ce qu’ils font ensemble. Kouji est alors très fier d’elle et ça se voit. Elle est généreuse et entière. Et c’est une des raisons qui fait que Kouji, dont les principes ne manquent pas malgré les apparences, est amoureux d’elle.

Aoi qui, au contraire de Kouji, se révèlera finalement beaucoup plus vulnérable que les apparences ne le laissaient supposer, souffira énormément de la situation de crise à bord du Ryvius. Sa fragilité refera surface mais Kouji sera là au moment où elle en aura le plus besoin. Et c’est, en fin de compte, le plus important ^^Au moment où Aoi se laissa envahir par la peur et le désarroi, elle gagna ce qu’elle avait toujours souhaité, un petit ami.

N.B. : Fait suffisamment rare pour être souligné, Kouji et Aoi ne sont pas mes personnages favoris de l’anime. C’est Ikumi que je préfère, pour toute la complexité qu’il renferme et je suis aussi une fervente admiratrice du couple qu’il forme avec Kozue mais, parce que celle-ci a profité de la faiblesse de son compagnon sans se soucier du mal qu’elle lui faisait, je lui préfère très légèrement Aoi qui, elle, a toujours cherché à ne faire ressortir de Kouji que le meilleur. Ce qui a finalement été payant.

Quel couple d'Infinite Ryvius préférez-vous ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

 

Publié dans Kouji/Aoi | 2 Commentaires »

 

Actualité de la Télévision |
Site de la serie " De tout ... |
LES DiiViiNES'.. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pub et Com
| De Tout Mon Coeur
| Mes séries TV préférées